Emmabuntüs, le Linux d’un Ailleurs Solidaires

Solidarité d’ici, solidarité d’ailleurs, même communauté d’intérêts, tous tournés vers le même objectif : se mettre ensemble pour aider ceux qui sont dans le besoin.

Enfants vulnérables, veuves et orphelins, handicapés, grabataires, victimes de viol, sont quelques catégories de personnes qui ont le plus souvent besoin de bénéficier des fruits de cette solidarité entre les Hommes, de leur compassion. Mais pas de cette compassion qu’on a souvent tendance à assimiler à une simple pitié ou au fait d’être sensible au malheur d’autrui, mais celle qui s’accompagne aussi de la volonté d’apporter un soulagement. Et nul n’ignore ce pouvoir étonnant d’accomplir des miracles qui peut se cacher derrière la volonté.

Cette volonté, les bénévoles de l’association Ailleurs Solidaires (1) l’ont. Cette association à but non lucratif et à vocation humanitaire a vu le jour il y a 4 ans à Ouistreham (14150, Région Normandie) dans le but d’apporter aux populations les plus démunies, notamment dans les pays d’Asie, une assistance solidaire, humanitaire ou logistique, dans un souci de respect des valeurs, des droits et devoirs de chacun, avec l’accompagnement et l’appui d’associations sœurs telles que CaLviX et le Collectif Emmabuntüs.

 

Photo : Ailleurs Solidaires chez Aama au Népal en décembre 2015

Le 3 Décembre 2015, les bénévoles d’Ailleurs Solidaires ont effectué leur énième déplacement au Népal, plus précisément à Akashganga, quartier pauvre de Katmandou, situé près de Bodnath (encore appelé petit Tibet) qui est un haut lieu mondial du bouddhisme. C’est dans une école de ce quartier où plus du tiers des enfants a du mal à payer sa scolarité qu’ils ont remis des dons aux enfants. Mais pas des dons de sucreries, gâteaux, ou diverses autres denrées alimentaires comme on pourrait le penser parce qu’il s’agit d’enfants ou de défavorisés, non ! L’association Ailleurs Solidaires a compris qu’il vaut mieux apprendre aux gens à pêcher que de leur donner du poisson. Et apprendre aux enfants à pêcher, c’est les éduquer, veiller sur eux; et veiller sur des enfants, c’est prendre soin de leur avenir.

 Photo : remise d’ordinateurs sous Emmabuntüs par Ailleurs Solidaires à Akashganga Intl Academy en décembre 2015

Des ordinateurs portables ont ainsi constitué l’essentiel des dons remis aux élèves de l’école d’Akashganga. Que d’étincelles dans leurs regards à la vue de ces nouveaux outils qui servent désormais à parfaire leur éducation et à découvrir de nouveaux horizons. Oui, « Quoi de plus beau, dans la vie, que d’allumer dans une âme l’étincelle de la joie ? » (4) Cet enthousiasme s’est relayé jusqu’aux professeurs, qui n’hésitent plus à rester longtemps après le retour des enfants auprès des familles pour profiter au maximum de ces appareils. Ne sommes-nous pas tous « d’éternels enfants courant sans cesse derrière de nouveaux jouets » ?

Le fait d’avoir choisi d’installer le système d’exploitation Emmabuntüs dans ces ordinateurs a été un choix indéniablement judicieux pour le bien de ces enfants. Car grâce aux logiciels d’éducation qu’il contient, le professeur d’anglais peut désormais fournir de bonnes bases de la langue à ses élèves et le professeur de sciences y tire plein de ressources pédagogiques. Les cours d’informatique se faisant désormais avec des ordinateurs, cela donne l’occasion au professeur de mieux expliquer et illustrer ses cours, dont le thème du tout premier a été: LINUX vs WINDOWS. A la fin du cours, les élèves ont tous été unanimes dans leur verdict :  « Nous préférons Linux ! » Ces derniers n’en deviennent que plus assidus car avec 7 ordinateurs portables pour 260 élèves, il faut savoir gérer et attribuer les heures d’utilisation. C’est à qui sera le plus sage en classe pour pouvoir en bénéficier le premier. La vie des élèves au sein de l’établissement scolaire a été complètement et positivement bouleversée. Des jeux dans la cour de récréation ? Désormais trop peu pour eux. Ils préfèrent de loin se la jouer à la Dennis Ritchie (5), assis devant l’ordinateur, jouant à des jeux pédagogiques ou ludiques.

Photo : Séance de formation à Akashganga Intl Academy en janvier 2016

Recevoir des ordinateurs portables à la place d’ordinateurs de bureau a été un vrai plus car l’autonomie des batteries permet de pallier aux intempestives coupures d’électricité que connaît cette région et donc, procure plus de temps de travail.

Au sortir de ces moments mémorables, les enfants et les professeurs n’ont pas été les seuls bénéficiaires de cette visite, comme en témoignent Anne-Sophie et Elisabeth, responsables des liens médicaux de l’association Ailleurs Solidaires qui disent avoir été « émues jusqu’aux larmes par l’accueil des enfants, leurs danses, leurs sourires, leur joie de vivre » et affirment avoir ainsi mesuré l’utilité des actions d’Ailleurs Solidaires. Ou encore comme Jean-Frédéric, président de l’association, ainsi que Olivier et Valérie les vices-présidents qui ont qualifié ce voyage de « magique et plein d’émotion » et n’ont eu de cesse de remercier les enfants et leurs professeurs pour l’accueil, ainsi que tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à la réalisation de ce voyage.

L’association Ailleurs Solidaires organise chaque année, deux voyages au Népal pour du tourisme dans la région de Katmandou et des visites des centres parrainés par elle pour 1 600 euros tout compris. En 2016, ces voyages se feront du 02 au 16 Avril et du 19 Novembre au 03 Décembre (6). Alors, comme Catherine qui était accompagnatrice du projet en Décembre dernier, venez « vivre la joie contagieuse des enfants et ressentir la force des actions d’Ailleurs Solidaires » Ou mieux ! faites voyager votre ordinateur portable, même en panne. Il sera réemployé, reconditionné par les bénévoles de CaLviX et du Collectif Emmabuntüs et contribuera à coup sûr à parfaire l’éducation de ces enfants. N’attendons jamais le superflu pour donner, sinon nous ne le ferons jamais et sachons-le, donner aux pauvres n’a jamais appauvrit personne, au contraire, « savoir donner et savoir ménager, bon moyen de ne jamais manquer » comme dit le proverbe.

 

Flyer d’Ailleurs Solidaires pour la campagne 2016

(1) www.ailleurs-solidaires.org

(2) www.calvix.org

(3) www.emmabuntus.org

(4) cette phrase est la devise de l’association Ailleurs Solidaires

(5) : Dennis Ritchie : Inventeur du langage C et codéveloppeur de Unix

(6) : Appeler au +033 615384687 pour ceux qui aimeraient faire partie du voyage où envoyer un mail à contact [chez] ailleurs-solidaires [point] org

Comments are closed.