Yes, Jerry Can in Africa !

22 février 2017 Commentaires fermés

Friday May 25th 2012, has been a very special day for the Free Software community in the Ivory Coast country. The Yamoussoukro town, commonly called Yakro by the Ivorians, experienced a significant event in the whole coworking history. The sharing night” gathering, as the coworkers decided to name it, was hosted in the City Hall of Yamoussoukro, which is the political and administrative capital of this country. One could see, all night long and under the high authority of Wilfried NGuessan, the master of ceremonies, busy coworkers sharing ideas and putting all their efforts together to finalize their projects. And this is precisely at the end of this famous “sharing night” that was born the very first Jerry built in Africa. And at the same time, the JerryClan Ivory Coast community was also born, with the pulse of Florent Youzan, Jean-Pierre Koutouan, Cyriac Gbogou, and the Afriworkers network. Lire la suite … »

YES, JERRY CAN ! (Jerrycan)

16 février 2017 Commentaires fermés

Le vendredi 25 mai 2012 a été un jour pas comme les autres pour la communauté du Libre de Côte d’Ivoire. La ville de Yamoussoukro, communément appelée Yakro par les Ivoiriens, a vécu un événement des plus marquants de l’histoire du coworking2. « La nuit du partage », comme ont décidé de la nommer les coworkers, a été abritée dans les locaux de la mairie de la capitale politique et administrative qu’est Yamoussoukro. Toute la nuit, et sous la haute autorité du maître de cérémonie Wilfried N’Guessan, on a pu voir les coworkers s’activer, partager des idées et mettre leurs efforts en commun pour la réalisation de leurs projets. C’est au terme de cette fameuse « nuit du partage » qu’a vu le jour le tout premier Jerry fabriqué en Afrique. Ainsi est également né le JerryClan Côte d’Ivoire sous l’impulsion de Florent Youzan, de Jean-Pierre Koutouan, de Cyriac Gbogou, et du réseau Afriworkers.

 

 Communauté du JerryClan Côte d’Ivoire lors du premier JerryMarathon à Attécoubé à Abidjan

Le Jerry Do-It-Together, aussi nommé Jerry-Computer ou bien Jerrycan ou encore bidon (chacun peut y aller de son appellation), est un ordinateur PC conçu dans un bidon de 20 litres à l’aide de composants informatiques recyclés et sur lequel est installé un système d’exploitation libre. Cette invention a vu le jour grâce à Laure Guillou, Xavier Auffret et Chemsedine Herriche, trois étudiants dont le tout premier Jerry, conçu à l’ENSCI-les ateliers, a remporté le challenge Humanitech, concours étudiant de l’invention humanitaire en 2011. Le Jerry est librement personnalisable. Il est adapté à tous les usages et peut être utilisé comme ordinateur de bureau, de maison ou comme serveur pour héberger des applications et des projets client/serveur. Hormis le fait que le Jerry est fabriqué à partir de matériels informatiques recyclés contribuant ainsi à la lutte contre la pollution environnementale, il est important de noter qu’il fonctionne essentiellement avec des logiciels libres.

 

Conception de Jerrys au BabyLab dans le quartier d’Abobo à Abidjan en 2016

Le JerryClan Côte d’Ivoire est donc ce groupement de personnes passionnées de logiciels libres et de l’open hardware qui ont voulu partager avec le monde entier cette utile et ingénieuse invention qu’est le Jerry.

Les cibles principales de ce JerryClan sont les jeunes entrepreneurs, les élèves et les institutions locales. Quant aux objectifs, ce sont  : la lutte contre la fracture numérique, la mise à disposition d’un système d’information à moindre coût, l’apport d’une nouvelle vision de la formation par la pratique, le partage de connaissance, la lutte contre le réchauffement de la planète, la participation au développement par le recyclage en donnant une seconde vie à tous ces déchets électroniques.

L’utilité du Jerry se traduit non seulement par cette lutte contre la pollution, mais aussi par l’esprit de partage d’idées et de fusion de cultures qui ont par exemple poussé le JerryClan France et le JerryClan Côte d’Ivoire à collaborer afin d’organiser des ateliers dans le but de vulgariser l’utilisation du Jerry ainsi que de former des personnes sur les différentes étapes de sa conception.

La conception d’un Jerry est assez simple et même les plus novices peuvent trouver leur rôle dans les différentes étapes de sa fabrication. Elles vont de la récupération des composants de base (bidon, carte mère, disque dur, alimentation, aiguille, élastique, zip, cutter, …) à la phase de l’Install-Party (qui est la phase d’installation du système d’exploitation libre, une fois que l’ordinateur est assemblé), en passant par le découpage du bidon en trois parties (la tête, le corps et le collier), le repérage des points de fixation des composants, la couture du zip sur la tête du bidon et sur le corps renforcé par le collier, ainsi que la fixation des composants proprement dits.

 

Réalisation d’un Jerry par le JerryClan Côte d’Ivoire lors de l’Innov’Africa 6ème édition en 2014 à Lomé au Togo

Le système d’exploitation le plus prisé par le JerryClan Côte d’Ivoire est Emmabuntüs que les membres trouvent très complet car il comporte une suite bureautique, une suite éducative, une suite multimédia et bien d’autres applications qui sont mises à la disposition des utilisateurs. La distribution Emmabuntüs a toujours été utilisée pour ces Jerry car une fois téléchargée, elle est facilement déployée et donc plus facilement utilisable par ceux pour qui la connexion à Internet n’est pas optimale voire inexistante.

Malgré les nombreuses difficultés d’ordre financier, matériel et immobilier qu’ils rencontrent, les membres du JerryClan Côte d’Ivoire ont pu mener à terme plusieurs projets ayant par ailleurs reçu des reconnaissances sur le plan national et international. Il s’agit entre autres de :

  • m-pregnancy, l’application SMS pour le suivi des grossesses,

  • la plate-forme JerryTub qui facilite la gestion des malades de la tuberculose,

  • l’OpenDjeliba, la plate-forme collaborative de production participative d’informations citoyennes par SMS ayant remporté un prix de la francophonie.

Et il est important de noter que tous ces projets sont hébergés sur un Jerry.

 

Conception de Jerrys au BabyLab dans le quartier d’Abobo à Abidjan en 2016

Tout en continuant son travail, main dans la main avec d’autres organisations locales de promotion du « Do-It-Youself » et des logiciels libres comme Ayiyikoh FabLab ou le BabyLab, le JerryClan Côte d’Ivoire compte équiper chacune des salles de classe d’un jardin d’enfants avec coin informatique constitué d’un Jerry, afin de confronter les enfants dès leur plus jeune âge à la problématique du numérique. Bien évidemment, ce projet ne pourra se réaliser que grâce à l’accompagnement de tous ceux qui, depuis toujours, ont participé au développement de cette merveilleuse innovation qu’est le Jerry. Alors, l’aventure est ouverte à tous dans la ville d’Abidjan, au quartier de la zone 4, dans la communauté de Marcory où se trouve le siège de Ovillage, tiers-lieu abritant la communauté JerryClan Côte d’Ivoire.

 

1 – Titre : YES, JERRY CAN ! : Oui, Jerry peut !

2 – Co-working : le fait de travailler ensemble, de collaborer.

 

A Distro For All Seasons

1 novembre 2016 Commentaires fermés

In its September 2016 edition, the Linux Format English magazine published a long interview of our Emmabuntüs collective, conducted by their journalist Jonni Bidwell.

The paper begins with a brief history of the first voluntary actions made by Patrick at Emmaüs community of Neuilly-Plaisance, and the first traveling companions who started the Emmabuntüs collective adventure.

Next comes the definition of the three fundamental axis of our involvement are clearly explain :

  • develop a distribution easy to install on aging computers;

  • help humanitarian communities to perform these installations and then diffuse the Libre Software ideals among the newbies;

  • and doing so, dramatically reduce the amount of electronic waste on our planet.

    Lire la suite … »

Une distro pour l’éternité !

31 octobre 2016 Commentaires fermés

Dans son édition de Septembre 2016 la revue anglaise Linux Format publie une longue interview du collectif Emmabuntüs conduite par leur journaliste Jonni Bidwell.

L’article débute avec un historique rapide des premières actions de Patrick bénévole à la Communauté Emmaüs de Neuilly-Plaisance, et les premiers compagnons de route qui ont démarré l’aventure du collectif Emmabuntüs.

 Puis la définition de ses trois grands axes d’engagements est clairement explicitée :

  • développer une distribution facile à installer rapidement sur de vieilles machines ;
  • aider les communautés humanitaires à faire ces installations, puis à diffuser les idéaux du logiciel libre aux débutants ;
  • et ce-faisant, réduire notablement le gaspillage électronique sur notre planète.

Lire la suite … »

Montpel’libre : the dragonfly of Liberty, from Equality to Fraternity.

24 août 2016 Commentaires fermés

Eight years spent weaving its web beyond its boundaries, disseminating ideas on computers, on technologies and on social actions, thanks to its couple of antennae; and a couple of eyes to understand the mysteries of the world around, in order to better serve it; and a couple of wings to better cover the world through accessibility and humanitarian mapping parties; three couple of legs to better grasp the transmission of the free (as in freedom) software and better cope with all the encountered difficulties : this is how is made our Dragonfly [Libellule in French] Montpel’libre

Lire la suite … »

With THOT for a 2.0 solidarity

21 août 2016 Commentaires fermés

In this world, each individual has access to Internet and is enough digital savvy to have a great influence on its social and economical environment. Each individual, fully aware of the ecological impact on our planet, generated by 60 million tons of yearly electronic waste, should be able to clean and preserve its environment. We have in this world a perfect equality between rich and poor persons, and between Digital Natives 1 and Digital Immigrants 2 in what concerns the access to the ICT 3 … May be this world will never leave the dream realm to become reality …

Lire la suite … »

The march of the YovoTogo children toward the digital age

15 août 2016 Commentaires fermés

With a population of 7.5 million inhabitants and an area of 56,785 Km2, the Togolese republic is a Western Africa country which economy is based mainly on food crops and phosphate mines. Its true wealth is the wide variety of landscapes going from arid plains to green valleys, passing through great savannas in the north of the country, planted with great baobab trees.

This is the small but great country of Emmanuel Adebayor1, where Claude Féré and his spouse Marie Paule Oré settled to continue the service project which was initiated several years ago by a missionary aunt.

Lire la suite … »

The new look of the Akashganga school’s main gate

11 août 2016 Commentaires fermés

Ailleurs Solidaires (approx. « Together Abroad ») is a humanitarian association based in the Calvados (French Normandy) which main goal is to help needy children in the « Akashganga International Academy » (only its name and its willingness to exist are really international), a school located in Kathmandu, Nepal.

Access to Internet and computer-based tools were impossible in this school : Ailleurs Solidaires, assisted and advised by the nearby CaLviX association (promoting the Free Software) donated a total of 12 used laptops computer loaded with the Emmabuntüs distribution. For numerous children/teenagers, this was the first opportunity in their life to reach a computer. And, of course, to train themselves, to use their first spreadsheets and word processors, for example, but also to understand what the Open-Source movement is about.

Lire la suite … »

Le nouveau portail d’entrée de l’école d’Akashganga au Népal

10 août 2016 Commentaires fermés

Ailleurs Solidaires est une association humanitaire, basée dans le Calvados, dont l’objectif majeur est d’aider les enfants démunis de la « Akashganga International Academy » (elle n’a vraiment d’internationale que le nom et la volonté de l’être), école située à Katmandou au Népal.

L’accès à l’outil informatique et à internet était impossible pour cette école : Ailleurs Solidaires, aidée et conseillée par l’association normande CaLviX (dont l’objet est la promotion du logiciel libre), a offert en 2015 et 2016 un total de 12 ordinateurs portables usagés, avec le système d’exploitation Emmabuntüs. Ce fut l’occasion pour de nombreux enfants/adolescents de toucher, pour la première fois de leur vie, un ordinateur. Et bien sûr de se former, de connaitre les premiers tableurs et traitements de texte, par exemple, mais aussi de comprendre ce qu’est le mouvement Opensource.

Lire la suite … »

Emmabuntüs, the Linux for « Ailleurs Solidaires »

25 juillet 2016 Commentaires fermés

Local solidarity, abroad solidarities, similar community of interests, all are looking at the same objective : get together to help those who are in need.

Vulnerable children, widows and orphans, disabled, bedridden, rape victims, are some categories of persons who, most of the time, need to benefit from mankind solidarity and compassion. But not this kind of compassion we tend to associate with mere pity, or the fact to be sensitive to other people’s misfortune, but this with the accompanying will to provide a relief. And it is widely known that the gift of performing miracles hides behind the will power.

Lire la suite … »