Avec THOT, pour une solidarité 2.0

Dans ce monde, chaque individu accède à internet et possède toutes les compétences numériques nécessaires pour avoir un fort impact sur son milieu social et économique. Chaque individu est conscient de l’impact écologique que représentent les 60 millions de tonnes annuelles de déchets électroniques pour notre planète et décide de recycler pour préserver et assainir son environnement. Dans ce monde il existe une parfaite égalité entre les riches et les pauvres et entre les “natifs numériques1 et les “immigrants numériques2 dans l’usage et l’accès aux TIC 3 … Ce monde ne quittera peut-être jamais le domaine du rêve pour devenir réalité …

Mais en vérité, ce monde n’est-il qu’une utopie ?

Depuis 2011, le Collectif Emmabuntüs a mis sur pied sa distribution GNU/Linux nommée Emmabuntüs dans le but de simplifier le reconditionnement des ordinateurs usagés donnés aux associations humanitaires. Son but premier est de prolonger la durée de vie du matériel électronique afin d’en réduire considérablement le gaspillage. Pour rappel, 10% seulement des déchets sont recyclés.

Photo de couverture de la page facebook de THOT Cis

Dans cette même démarche, des structures (Trira (TRI Rhône-Alpes), OSITECH, etc) et des associations (Les PC de l’Espoir, Atelier solidaire de Saint-Ouen, Association La Ruche, Eisenia, …), réemploient des ordinateurs et les font fonctionner en partie sous Emmabuntüs, marquant ainsi leur soutien au Collectif Emmabuntüs.

En Septembre 2014, une nouvelle association dénommée THOT Cis voit le jour à Binic, dans les Côtes-d’Armor avec pour objectif principal : équiper chacun d’un ordinateur. Partant du constat que certaines couches défavorisées de la société n’ont pas facilement (voire pas du tout) accès à internet et/ou n’ont jamais touché à un ordinateur, il s’agit ici de donner l’opportunité à ceux ayant peu de moyens financiers, d’avoir du matériel informatique à leur portée pour qu’ils puissent eux aussi communiquer, s’informer et accéder au savoir. Le champ d’action de l’association s’étend à l’implantation de l’e-inclusion4, la réduction de la fracture numérique et la protection de l’environnement.

Logo de l’association THOT Cis

A côté de cela, l’association THOT Cis effectue un gros travail de sensibilisation de la population sur le matériel informatique en fin de vie, dans le but de leur montrer la réutilisation qu’ils peuvent en faire. Lors de ces sensibilisations, l’association n’hésite pas à éduquer parents et enfants sur les risques liés à Internet. Car, il faut se l’avouer, toute médaille, aussi belle soit-elle, a aussi un revers. Au-delà de sa qualité d’excellent outil pour la recherche, l’information, la communication, le commerce et le stockage de fichiers, Internet peut s’avérer dangereux. Ceci se traduit par le recours à de mauvaises pratiques, des addictions, le délaissement des livres papiers, un esprit de paresse chez la jeune génération du copier-coller. Que ce soit dans son processus visant à rendre le numérique accessible à chacun, dans ses actions de sensibilisation ou dans la protection de l’environnement, l’association THOT est aidée dans sa tâche par plusieurs partenaires parmi lesquels la Maison du Département des Côtes-d’Armor, partenaire majeur actif dans la réalisation des objectifs de l’association.

Photo (forum de la science à Ploufragan (22)

Que vous soyez un organisme public, privé ou un particulier, vous pouvez soutenir les actions de l’association THOT Cis en offrant votre matériel informatique en fin de vie (il est possible de mieux comprendre le concept en regardant cette vidéo du passage de THOT Cis à la télévision ARMOR TV). Il suffit:

- De vous rendre dans une structure solidaire près de chez vous http://don.ordi.free.fr/;

- La contacter sur sa page Facebook THOT Cis ;

- Son email : assothot [chez] gmail [point] com ;

- Son site internet www.thot-c-i-s.asso-web.com

Ou rencontrer ses membres le Samedi 26 Mars 2016 à la Salle des Ursulines de 10h à 18h pour l’événement Libre en fête en Trégor et les 09 et 10 avril au Saint-Malo Mini Maker Faire, en compagnie pour ces deux événements du Collectif Emmabuntüs.

Comme on peut le constater, beaucoup reste à faire, mais des choses concrètes sont en cours pour réduire la fracture numérique, favoriser l’e-inclusion et préserver l’environnement pour que ce monde ne soit plus une utopie. Certes, la route est longue, mais la voie est libre 5 pour que chacun de nous, à son niveau puisse THOT ou tard agir.

 

Comments are closed.